Bibliothèque (FR)

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient reçoit Mahir Guven, auteur de "Grand frère" paru aux éditions Philippe Rey.   « Grand frère » est le premier roman de Mahir Guven. Il raconte le retour en France d’un jeune homme parti dans les zones de guerre en Syrie.    Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 5 décembre 2017 à 12H 03         "Grand frère" Le mot de l'éditeur   Grand frère est chauffeur de VTC. Enfermé onze heures par jour dans sa « carlingue », branché en permanence sur la radio, il rumine sur sa vie et le monde qui s’offre à lui de l’autre côté du pare-brise. Petit frère est parti par idéalisme en Syrie depuis de nombreux mois. Engagé comme infirmier par une organisation humanitaire musulmane, il ne donne plus aucune nouvelle. Ce silence ronge son père et son frère, suspendus à la question restée sans réponse : pourquoi est-il parti ? Un soir, l’interphone sonne. Petit frère est de retour. Dans ce premier roman incisif, Mahir Guven alterne un humour imagé et une gravité qu’impose la question du terrorisme. Il explore un monde de travailleurs uberisés, de chauffeurs écrasés de solitude, luttant pour survivre, mais décrit aussi l’univers de ceux qui sont partis faire le djihad en Syrie : l’embrigadement, les combats, leur retour impossible en France… Émerge ainsi l’histoire poignante d’une famille franco-syrienne, dont le père et les deux fils tentent de s’insérer dans une société qui ne leur offre pas beaucoup de chances.      

La Bibliothèque de Radio Orient reçoit Mahir Guven, auteur de "Grand frère" paru aux éditions Philippe Rey.   « Grand frère » est le premier roman de Mahir Guven. Il raconte le retour en France d’un jeune homme parti dans les zones de guerre en Syrie.    Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 5 décembre 2017 à 12H 03         "Grand frère" Le mot de l'éditeur   Grand frère est chauffeur de VTC. Enfermé onze heures par jour dans sa « carlingue », branché en permanence sur la radio, il rumine sur sa vie et le monde qui s’offre à lui de l’autre côté du pare-brise. Petit frère est parti par idéalisme en Syrie depuis de nombreux mois. Engagé comme infirmier par une organisation humanitaire musulmane, il ne donne plus aucune nouvelle. Ce silence ronge son père et son frère, suspendus à la question restée sans réponse : pourquoi est-il parti ? Un soir, l’interphone sonne. Petit frère est de retour. Dans ce premier roman incisif, Mahir Guven alterne un humour imagé et une gravité qu’impose la question du terrorisme. Il explore un monde de travailleurs uberisés, de chauffeurs écrasés de solitude, luttant pour survivre, mais décrit aussi l’univers de ceux qui sont partis faire le djihad en Syrie : l’embrigadement, les combats, leur retour impossible en France… Émerge ainsi l’histoire poignante d’une famille franco-syrienne, dont le père et les deux fils tentent de s’insérer dans une société qui ne leur offre pas beaucoup de chances.      
05 décembre 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Fatma Bouvet de la Maisonneuve, auteure de "Une Arabe en France.Une vie au-delà des préjugés", aux Editions Odile Jacob.       Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 9  mai 2017  à 21h 00 Rediffusions : Jeudi 11  mai 2017 à 16H 00, Samedi 13 mai à 11H 00             "Une Arabe en France". Une vie au-delà des préjugés   Mot de l'éditeur   « Il y a vingt ans, j’émigrais à Paris pour finir ma spécialité médicale. Je voyais mon exode d’un oeil averti, pourtant j’imaginais trouver une terre de grande liberté et d’ouverture. J’idéalisais la France au point de croire que Paris était la ville de l’amour et de l’humour… Évidemment, ce n’est pas tout à fait ce que j’ai trouvé, mais j’ai rencontré des êtres humains, des gens comme moi et comme ceux que j’avais laissés là-bas. Et je ne suis pas déçue. Exit les préjugés, brisées les idées préconçues. Car oui, à moi aussi, il a fallu beaucoup d’efforts pour comprendre les plus récalcitrants…» F. B. de la M.   Dans ce livre, inspiré de son parcours personnel et de son expérience de psychiatre, Fatma Bouvet de la Maisonneuve laisse entendre la voix de celles et de ceux qui ont une histoire multiple et qui doivent surmonter toutes sortes de préjugés. Pourtant nos préoccupations sont bien les mêmes : humaines. Un appel à plus de curiosité et d’échange pour mieux se connaître et moins souffrir.   A propos de l'auteure Fatma Bouvet de la Maisonneuve est médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris et membre du Conseil économique, social et environnemental depuis 2014. Elle est l’auteur des Femmes face à l’alcool. Résister et s’en sortir, du Choix des femmes et d’Enfants et parents en souffrance. Dyslexie, anxiété scolaire, maladies somatiques… 

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Fatma Bouvet de la Maisonneuve, auteure de "Une Arabe en France.Une vie au-delà des préjugés", aux Editions Odile Jacob.    

  Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 9  mai 2017  à 21h 00 Rediffusions : Jeudi 11  mai 2017 à 16H 00, Samedi 13 mai à 11H 00             "Une Arabe en France". Une vie au-delà des préjugés  

Mot de l'éditeur

  « Il y a vingt ans, j’émigrais à Paris pour finir ma spécialité médicale. Je voyais mon exode d’un oeil averti, pourtant j’imaginais trouver une terre de grande liberté et d’ouverture. J’idéalisais la France au point de croire que Paris était la ville de l’amour et de l’humour… Évidemment, ce n’est pas tout à fait ce que j’ai trouvé, mais j’ai rencontré des êtres humains, des gens comme moi et comme ceux que j’avais laissés là-bas. Et je ne suis pas déçue. Exit les préjugés, brisées les idées préconçues. Car oui, à moi aussi, il a fallu beaucoup d’efforts pour comprendre les plus récalcitrants…» F. B. de la M.   Dans ce livre, inspiré de son parcours personnel et de son expérience de psychiatre, Fatma Bouvet de la Maisonneuve laisse entendre la voix de celles et de ceux qui ont une histoire multiple et qui doivent surmonter toutes sortes de préjugés. Pourtant nos préoccupations sont bien les mêmes : humaines. Un appel à plus de curiosité et d’échange pour mieux se connaître et moins souffrir.   A propos de l'auteure Fatma Bouvet de la Maisonneuve est médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris et membre du Conseil économique, social et environnemental depuis 2014. Elle est l’auteur des Femmes face à l’alcool. Résister et s’en sortir, du Choix des femmes et d’Enfants et parents en souffrance. Dyslexie, anxiété scolaire, maladies somatiques… 
13 mai 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Thérèse Charles-Vallin, auteure de "Abd El-Kader Aumale" Identités meurtries, aux Editions de la Bisquine.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 2 mai 2017          "Abd El-Kader Aumale" Identités meurtries   Mot de l'éditeur   L’Émir Abd El-Kader (1808-1883), le duc d’Aumale (1822-1897) : des images nous viennent, faites de légendes, de mémoire collective, d’œuvres picturales et photographiques ; ce sont deux figures idéalisées. Deux hommes, ennemis sur le champ de bataille, s’étant rencontrés une seule fois, qui connurent chacun la gloire et l’exil et en furent marqués à jamais.   Deux guerriers, certes, mais pas seulement. Soumis aux tentations et sollicitations de la politique, ils firent le choix de devenir des humanistes brillants, dépassant le cadre de leur culture respective.   En historienne, Thérèse Charles-Vallin n’ignore pas les sources anciennes et nombreuses, mais elle a consulté aussi les ouvrages de jeunes historiens, les études récentes qui permettent d’éclairer, loin des stéréotypes, les personnalités d’Abd El-Kader et d’Aumale.   L’analyse « en miroir », spécifique de cette collection, montre que malgré l’époque tourmentée qui fut la leur, il y eut bien alors le jaillissement d’une véritable soif de dialogue entre deux civilisations, deux pays, deux peuples, deux "nations". Les tourments n’ont pas cessé, la soif n’est pas étanchée non plus.   Cet ouvrage a le grand mérite de nous le faire profondément ressentir.   Les lecteurs de biographies, en particulier les personnes intéressées par les rapports originels de l’Algérie et de la France, verrouillés souvent par une sorte de “prêt à penser le passé” à l’aune du présent, apprécieront de trouver ici une analyse sourcée et documentée, dans un style clair ne se perdant pas dans les détails, qui sait aussi émouvoir.   Abd El-Kader et Aumale ont vécu tous les deux 75 ans et la toute dernière acquisition du duc d’Aumale pour ses collections fut un portrait d’Abd El-Kader; après avoir lu cet ouvrage, les lecteurs pourront aller le contempler au Musée Condé à Chantilly, certainement avec un regard nouveau.

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Thérèse Charles-Vallin, auteure de "Abd El-Kader Aumale" Identités meurtries, aux Editions de la Bisquine.  

Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 2 mai 2017          "Abd El-Kader Aumale" Identités meurtries  

Mot de l'éditeur

  L’Émir Abd El-Kader (1808-1883), le duc d’Aumale (1822-1897) : des images nous viennent, faites de légendes, de mémoire collective, d’œuvres picturales et photographiques ; ce sont deux figures idéalisées. Deux hommes, ennemis sur le champ de bataille, s’étant rencontrés une seule fois, qui connurent chacun la gloire et l’exil et en furent marqués à jamais.   Deux guerriers, certes, mais pas seulement. Soumis aux tentations et sollicitations de la politique, ils firent le choix de devenir des humanistes brillants, dépassant le cadre de leur culture respective.   En historienne, Thérèse Charles-Vallin n’ignore pas les sources anciennes et nombreuses, mais elle a consulté aussi les ouvrages de jeunes historiens, les études récentes qui permettent d’éclairer, loin des stéréotypes, les personnalités d’Abd El-Kader et d’Aumale.   L’analyse « en miroir », spécifique de cette collection, montre que malgré l’époque tourmentée qui fut la leur, il y eut bien alors le jaillissement d’une véritable soif de dialogue entre deux civilisations, deux pays, deux peuples, deux "nations". Les tourments n’ont pas cessé, la soif n’est pas étanchée non plus.   Cet ouvrage a le grand mérite de nous le faire profondément ressentir.   Les lecteurs de biographies, en particulier les personnes intéressées par les rapports originels de l’Algérie et de la France, verrouillés souvent par une sorte de “prêt à penser le passé” à l’aune du présent, apprécieront de trouver ici une analyse sourcée et documentée, dans un style clair ne se perdant pas dans les détails, qui sait aussi émouvoir.   Abd El-Kader et Aumale ont vécu tous les deux 75 ans et la toute dernière acquisition du duc d’Aumale pour ses collections fut un portrait d’Abd El-Kader; après avoir lu cet ouvrage, les lecteurs pourront aller le contempler au Musée Condé à Chantilly, certainement avec un regard nouveau.
06 mai 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Assmaâ Rakho-Mom, auteure de "Le fils de Zahwa", aux Éditions Le Lamantin.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 25 avril 2017              "Le fils de Zahwa" Mot de l'éditeur   Ils ont quitté leur pays alors qu'ils avaient à peine la vingtaine. Ils sont aujourd'hui parents, grands-parents, voire arrière grands-parents. Mais que savons-nous réellement de la vie de ceux qu'on désigne désormais sous le vocable froid de chibanis ou immigrés maghrébins ? Comme Amine, le héros de ce roman, ces pères venus du Maroc, d'Algérie, de Tunisie ou d'ailleurs ne se sont que très peu racontés. Avec "Le fils de Zahwa", l'auteur veut rendre à ces aînés l'histoire qui est la leur. Celle d'êtres humains dotés d'un passé, de rêves et de passion.  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Assmaâ Rakho-Mom, auteure de "Le fils de Zahwa", aux Éditions Le Lamantin.  

Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 25 avril 2017              "Le fils de Zahwa"

Mot de l'éditeur

  Ils ont quitté leur pays alors qu'ils avaient à peine la vingtaine. Ils sont aujourd'hui parents, grands-parents, voire arrière grands-parents. Mais que savons-nous réellement de la vie de ceux qu'on désigne désormais sous le vocable froid de chibanis ou immigrés maghrébins ? Comme Amine, le héros de ce roman, ces pères venus du Maroc, d'Algérie, de Tunisie ou d'ailleurs ne se sont que très peu racontés. Avec "Le fils de Zahwa", l'auteur veut rendre à ces aînés l'histoire qui est la leur. Celle d'êtres humains dotés d'un passé, de rêves et de passion.  
29 avril 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Leïla Sebbar, auteure de "L'Orient est rouge", aux Éditions Elyzad.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 18 avril 2017  à 21h 00 Rediffusions : Jeudi 20 avril 2017 à 16H 00, Samedi 22 avril à 11H 00           "L'Orient est rouge" Mot de l'éditeur   On va chercher l'aventure, la gloire, l'amour peut-être, la liberté, loin, très loin dans la guerre. On fugue en Orient. On donne sens à sa jeune existence en terre inconnue. Changer le monde, changer de vie dans l'exaltation et la violence avec les Frères et les Sœurs engagés, des semblables, jusqu'à la mort et en assassinant. Pour quel Paradis ? Telle est l'énigme de ces années de sang.     Présentation de l'auteure  Née en Algérie d’un père algérien et d’une mère française, Leïla Sebbar vit à Paris. En même temps qu'elle publie essais, romans et nouvelles, elle dirige des recueils collectifs qui explorent à la fois l'enfance, l'histoire coloniale et post-coloniale. Aux éditions Elyzad ont été réédités en poche plusieurs de ses romans. Elle y a également dirigé deux ouvrages : Enfances tunisiennes (avec Sophie Bessis, 2010) et Le pays natal (2013).  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Leïla Sebbar, auteure de "L'Orient est rouge", aux Éditions Elyzad.  

Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 18 avril 2017  à 21h 00 Rediffusions : Jeudi 20 avril 2017 à 16H 00, Samedi 22 avril à 11H 00           "L'Orient est rouge"

Mot de l'éditeur

  On va chercher l'aventure, la gloire, l'amour peut-être, la liberté, loin, très loin dans la guerre. On fugue en Orient. On donne sens à sa jeune existence en terre inconnue. Changer le monde, changer de vie dans l'exaltation et la violence avec les Frères et les Sœurs engagés, des semblables, jusqu'à la mort et en assassinant. Pour quel Paradis ? Telle est l'énigme de ces années de sang.    

Présentation de l'auteure 

Née en Algérie d’un père algérien et d’une mère française, Leïla Sebbar vit à Paris. En même temps qu'elle publie essais, romans et nouvelles, elle dirige des recueils collectifs qui explorent à la fois l'enfance, l'histoire coloniale et post-coloniale. Aux éditions Elyzad ont été réédités en poche plusieurs de ses romans. Elle y a également dirigé deux ouvrages : Enfances tunisiennes (avec Sophie Bessis, 2010) et Le pays natal (2013).

 
22 avril 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Gilles Paris, auteur de "Le vertige des falaises", aux Éditions Plon.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière Première diffusion : Mardi 11 avril 2017         "Le vertige des falaises" Mot de l'éditeur   Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au cœur d’une imposante maison de verre et d’acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l’île tout entière. Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis. Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s’en libérait enfin ?     Présentation de l'auteur  Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac. Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme documentaliste. Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu'il déplace chaque année au Festival de Cannes.  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Gilles Paris, auteur de "Le vertige des falaises", aux Éditions Plon.

 

Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière Première diffusion : Mardi 11 avril 2017         "Le vertige des falaises"

Mot de l'éditeur

 

Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au cœur d’une imposante maison de verre et d’acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l’île tout entière.

Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis.

Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s’en libérait enfin ?

   

Présentation de l'auteur 

Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac. Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme documentaliste.

Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu'il déplace chaque année au Festival de Cannes.  
15 avril 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Grine, auteur de "PASSEPORT POUR L'ESPOIR. Itinéraire d'un Français entre deux mondes", aux éditions Rabelais.     Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 4 avril 2017      "PASSEPORT POUR L'ESPOIR. Itinéraire d'un Français entre deux mondes" Mot de l'éditeur   Grine a grandi dans la banlieue parisienne entre une mère d’origine polonaise, catholique pratiquante, et un père Algérien, musulman convaincu. Issu de deux cultures, de deux religions, il nous dit, de façon très concrète, ce qu’il apprécie et ce qu’il comprend moins dans l’une comme dans l’autre. Il livre sa vision de la France, sa déception devant la classe politique, mais aussi sa foi dans la République et sa confiance dans l’avenir. Tout passe par l’égalité des chances et le rétablissement de la méritocratie. Son propre exemple – il est aujourd’hui avocat dans un grand cabinet parisien – en témoigne. Un livre qui va à l’encontre de bien des idées reçues, sur la banlieue, l’école, les musulmans, et transmet un message d’espoir.     Présentation de l'auteur    GRINE, 38 ans, est Avocat au Barreau de Paris, spécialisé en corporate, M&A, Private Equity. Il intervient aux côtés des dirigeants, fonds d’investissement, grands groupes et ETI. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris (2003), Grine est titulaire d’un DESS de Droit des Affaires, Université Paris IX, Dauphine (2005) et d’un DEA de Droit Public Economique, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2006). Parallèlement à son cursus universitaire, Grine a mené une carrière de joueur professionnel de hand-ball de haut niveau. Il a été champion de France à plusieurs reprises, notamment dans les équipes de Livry-Gargan et de Tremblay-en-France.  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Grine, auteur de "PASSEPORT POUR L'ESPOIR. Itinéraire d'un Français entre deux mondes", aux éditions Rabelais.  

  Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 4 avril 2017      "PASSEPORT POUR L'ESPOIR. Itinéraire d'un Français entre deux mondes"

Mot de l'éditeur

 

Grine a grandi dans la banlieue parisienne entre une mère d’origine polonaise, catholique pratiquante, et un père Algérien, musulman convaincu. Issu de deux cultures, de deux religions, il nous dit, de façon très concrète, ce qu’il apprécie et ce qu’il comprend moins dans l’une comme dans l’autre.

Il livre sa vision de la France, sa déception devant la classe politique, mais aussi sa foi dans la République et sa confiance dans l’avenir. Tout passe par l’égalité des chances et le rétablissement de la méritocratie.

Son propre exemple – il est aujourd’hui avocat dans un grand cabinet parisien – en témoigne.

Un livre qui va à l’encontre de bien des idées reçues, sur la banlieue, l’école, les musulmans, et transmet un message d’espoir.

   

Présentation de l'auteur 

 

GRINE, 38 ans, est Avocat au Barreau de Paris, spécialisé en corporate, M&A,

Private Equity. Il intervient aux côtés des dirigeants, fonds d’investissement, grands groupes et ETI. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris (2003), Grine est titulaire d’un DESS de Droit des Affaires, Université Paris IX, Dauphine (2005) et d’un DEA de Droit Public Economique, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2006).

Parallèlement à son cursus universitaire, Grine a mené une carrière de joueur

professionnel de hand-ball de haut niveau. Il a été champion de France à plusieurs reprises, notamment dans les équipes de Livry-Gargan et de Tremblay-en-France.

 
08 avril 2017

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu l'écrivain Salim Bachi, auteur de "Dieu, Allah, moi et les autres", aux éditions Gallimard, Collection Blanche.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 21  mars 2017              Résumé du livre Mot de l'éditeur   «Comme tous les gamins d’Algérie, je vivais dans la crainte de ne pas être assez bon pour échapper au châtiment du Grand Méchant Allah. À l’école non plus, je n’échappais pas à la question. En classe, nous apprenions l’arabe en récitant le Coran. Pour lire le Coran, il fallait connaître l’arabe et pour connaître l’arabe, le Coran… un cercle arabo-islamo-vicieux. Je n’y entendais bientôt plus rien, ni à l’arabe ni au Coran… alors je recevais des coups de règle sur les doigts parce que je m’étais trompé pendant ma récitation de la sourate qui nous promettait l’enfer, elles nous le promettaient toutes. Je ne sais combien de fois reviennent les mots Djahanem et châtiment dans le Coran, mais c’est impressionnant. Tout le Livre tourne autour de ces deux mots : enfer et damnation.» Ainsi débute le récit d'une libération, celle de l’auteur. Celui-ci finira par rejeter la religion de ses ancêtres, l’islam, se détachera de la nation où il est né et refusera tous les endoctrinements pour trouver refuge dans les livres et la littérature.     Présentation de l'auteur    Salim Bachi est né à Alger en 1971. Il a passé son enfance à Annaba. Après un séjour d'un an en France en 1995, il est revenu en 1997 pour faire des études de lettres à la Sorbonne. Depuis avril 2005, il est pensionnaire de l'Académie de France (Villa Médicis) à Rome. Romans publiés aux Éditions Gallimard : "Le Chien d'Ulysse", en 2001(Goncourt du Premier roman, Bourse Prince Pierre de Monaco de la découverte, Prix littéraire de la vocation 2001 décerné par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet) ; et "La Kahéna", en 2003.      

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu l'écrivain Salim Bachi, auteur de "Dieu, Allah, moi et les autres", aux éditions Gallimard, Collection Blanche.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : Mardi 21  mars 2017             

Résumé du livre

Mot de l'éditeur

 

«Comme tous les gamins d’Algérie, je vivais dans la crainte de ne pas être assez bon pour échapper au châtiment du Grand Méchant Allah. À l’école non plus, je n’échappais pas à la question. En classe, nous apprenions l’arabe en récitant le Coran. Pour lire le Coran, il fallait connaître l’arabe et pour connaître l’arabe, le Coran… un cercle arabo-islamo-vicieux. Je n’y entendais bientôt plus rien, ni à l’arabe ni au Coran… alors je recevais des coups de règle sur les doigts parce que je m’étais trompé pendant ma récitation de la sourate qui nous promettait l’enfer, elles nous le promettaient toutes. Je ne sais combien de fois reviennent les mots Djahanem et châtiment dans le Coran, mais c’est impressionnant. Tout le Livre tourne autour de ces deux mots : enfer et damnation.» Ainsi débute le récit d'une libération, celle de l’auteur. Celui-ci finira par rejeter la religion de ses ancêtres, l’islam, se détachera de la nation où il est né et refusera tous les endoctrinements pour trouver refuge dans les livres et la littérature.

    Présentation de l'auteur   

Salim Bachi est né à Alger en 1971. Il a passé son enfance à Annaba. Après un séjour d'un an en France en 1995, il est revenu en 1997 pour faire des études de lettres à la Sorbonne. Depuis avril 2005, il est pensionnaire de l'Académie de France (Villa Médicis) à Rome.

Romans publiés aux Éditions Gallimard : "Le Chien d'Ulysse", en 2001(Goncourt du Premier roman, Bourse Prince Pierre de Monaco de la découverte, Prix littéraire de la vocation 2001 décerné par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet) ; et "La Kahéna", en 2003.

     
25 mars 2017