La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu le père Jean-Marie Lassausse pour son livre « N’oublions pas Tibhirine », quinze ans avec les martyrs de l’Atlas, publié aux éditions Bayard.     « La Bibliothèque »,  émission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 23 janvier 2018     Description de l'éditeur En 1996, sept moines de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés et assassinés, ce qu’a raconté le film Des hommes et des dieux (2011). Très vite après le drame, le projet d’une nouvelle communauté pour perpétuer la présence monastique échoue. En 2001, le monastère de l’Atlas est confié à un homme, Jean-Marie Lassausse. Prêtre et paysan, il va diriger l’exploitation du domaine agricole mais aussi accueillir les visiteurs et pèlerins de plus en plus nombreux. Quinze années durant, en dépit des difficultés et d’un lourd héritage, il a veillé sur ce haut-lieu de prière en Algérie et de l’amitié islamo-chrétienne. Un témoignage bouleversant d’un des plus fidèles héritiers des martyrs de Tibhirine. Dans ce nouveau livre, il apporte un témoignage décisif sur l’enquête toujours en cours sur l’assassinat des moines, sur les relations des Algériens avec le monastère de Tibhirine, et sur l’avenir des liens entre chrétiens et musulmans sur cette terre d’Algérie.   Jean-Marie Lassausse, prêtre et agronome, a vécu et travaillé en Tanzanie, Égypte, Maroc et Algérie où, depuis 2000, il cultive la terre avec les voisins musulmans. C’est auprès d’eux qu’il a découvert l’héritage spirituel des frères de Tibhirine. Il a passé quinze ans à s’occuper de l’exploitation agricole du monastère et à accueillir les visiteurs et pèlerins. Il est l’auteur, avec Christophe Henning, d’un premier témoignage Le Jardinier de Tibhirine, publié aux éditions Bayard, Prix de littérature religieuse 2011.  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu le père Jean-Marie Lassausse pour son livre « N’oublions pas Tibhirine », quinze ans avec les martyrs de l’Atlas, publié aux éditions Bayard.     « La Bibliothèque »,  émission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 23 janvier 2018     Description de l'éditeur En 1996, sept moines de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés et assassinés, ce qu’a raconté le film Des hommes et des dieux (2011). Très vite après le drame, le projet d’une nouvelle communauté pour perpétuer la présence monastique échoue. En 2001, le monastère de l’Atlas est confié à un homme, Jean-Marie Lassausse. Prêtre et paysan, il va diriger l’exploitation du domaine agricole mais aussi accueillir les visiteurs et pèlerins de plus en plus nombreux. Quinze années durant, en dépit des difficultés et d’un lourd héritage, il a veillé sur ce haut-lieu de prière en Algérie et de l’amitié islamo-chrétienne. Un témoignage bouleversant d’un des plus fidèles héritiers des martyrs de Tibhirine. Dans ce nouveau livre, il apporte un témoignage décisif sur l’enquête toujours en cours sur l’assassinat des moines, sur les relations des Algériens avec le monastère de Tibhirine, et sur l’avenir des liens entre chrétiens et musulmans sur cette terre d’Algérie.   Jean-Marie Lassausse, prêtre et agronome, a vécu et travaillé en Tanzanie, Égypte, Maroc et Algérie où, depuis 2000, il cultive la terre avec les voisins musulmans. C’est auprès d’eux qu’il a découvert l’héritage spirituel des frères de Tibhirine. Il a passé quinze ans à s’occuper de l’exploitation agricole du monastère et à accueillir les visiteurs et pèlerins. Il est l’auteur, avec Christophe Henning, d’un premier témoignage Le Jardinier de Tibhirine, publié aux éditions Bayard, Prix de littérature religieuse 2011.  
25 janvier 2018

"Pluriel" a reçu Aziz Senni

L'émission "Pluriel" a reçu Aziz Senni, chef d'entreprise. Entretien réalisé par Loïc Barrière   Première diffusion : Lundi 22 janvier 2018     A propos de Aziz Senni (http://azizsenni.fr/)   Aziz SENNI, Marié, Né le 31 Août 1976   Depuis mars 2007 Fondateur -  Président du conseil de surveillance de la BAC (Business Angel des Cités).  BAC est le premier fond d’investissement dédiée à la création et au développement d’entreprises en banlieue.   Depuis Octobre 2009 Conseiller de la Fondation pour l’Innovation Politique, Présidé par Nicolas Bazire et dirigé par le politologue Dominique Reynié Depuis Septembre 2008 Parrain et Administrateur de l’association « LA MANU », fondée par Julie Coudry, pour créer des liens entre le monde de l’entreprise et les milieux étudiants.   Depuis 2002 Fondateur- Président puis administrateur de l’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs (ANJE) dont le principal objet est la valorisation de la création d'entreprises auprès des jeunes des quartiers.   2005-2006 Membre du Centre des Jeunes Dirigeants (C.J.D.) Section Ouest Ile-de-France   Avril 2005 Organisateur d'une conférence internationale à la Mantes-la-Jolie (78) : «L'entreprenariat des jeunes peut-il être facteur de paix et de rapprochement entre les peuples ? ». Présence de trois délégations de jeunes entrepreneurs Français, Palestiniens et Israéliens.   2003-2007 Membre du conseil d'administration de l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique (ADIE) présidé par Maria Nowack, premier opérateur français de micro crédits.   En 2012, il est des membres fondateurs de l’Union des Démocrates Indépendants (UDI)* aux côtés de Jean Louis Borloo et d’autres pour porter haut ses idéaux de citoyens engagés. Après avoir été reconnu en 2012 par la Présidence de l’Union Européenne comme l’un des 40 jeunes leaders européens, en 2013 il figure à la 63eme place du classement Figaro-Magazine des cent chefs d’entreprises français de moins de 40 ans les plus influents (« Les 100 jeunes leaders économiques de demain »).   Depuis 2015, c’est à la direction nationale du MEDEF au sein du « Pôle Entrepreneuriat et Croissance » qu’il apporte ses compétences en qualité de vice-président de la commission nationale Dynamique Entrepreneuriale.   OUVRAGE   « Monte ton Biz : les 10 commandements de l’entrepreneur des cités »- co-écrit par Catherine Bernard- Edition Pearson- sortie Novembre 2010 (droits d’auteurs reversés à une association d’aide à la création d’entreprise dans les quartiers)   « L'ascenseur social est en panne, j'ai pris l'escalier ! » - Préface de Claude Bébéar - co-écrit par Jean-Marc Pitte - Edition L'archipel- 2005 (droits d’auteurs reversés sous forme de bourses au mérite à des collégiens de Mantes la Jolie)   Avec Jean-Marc Pitte du nouveau livre « L’ascenseur social est toujours en panne… : Il y a du monde dans l’escalier « , aux éditions Le Passeur    

L'émission "Pluriel" a reçu Aziz Senni, chef d'entreprise.

Entretien réalisé par Loïc Barrière

 

Première diffusion : Lundi 22 janvier 2018

 

  A propos de Aziz Senni (http://azizsenni.fr/)

 

Aziz SENNI, Marié, Né le 31 Août 1976

 

Depuis mars 2007 Fondateur -  Président du conseil de surveillance de la BAC (Business Angel des Cités).  BAC est le premier fond d’investissement dédiée à la création et au développement d’entreprises en banlieue.

 

Depuis Octobre 2009 Conseiller de la Fondation pour l’Innovation Politique, Présidé par Nicolas Bazire et dirigé par le politologue Dominique Reynié Depuis Septembre 2008 Parrain et Administrateur de l’association « LA MANU », fondée par Julie Coudry, pour créer des liens entre le monde de l’entreprise et les milieux étudiants.   Depuis 2002 Fondateur- Président puis administrateur de l’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs (ANJE) dont le principal objet est la valorisation de la création d'entreprises auprès des jeunes des quartiers.

 

2005-2006 Membre du Centre des Jeunes Dirigeants (C.J.D.) Section Ouest Ile-de-France

 

Avril 2005 Organisateur d'une conférence internationale à la Mantes-la-Jolie (78) : «L'entreprenariat des jeunes peut-il être facteur de paix et de rapprochement entre les peuples ? ». Présence de trois délégations de jeunes entrepreneurs Français, Palestiniens et Israéliens.

 

2003-2007 Membre du conseil d'administration de l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique (ADIE) présidé par Maria Nowack, premier opérateur français de micro crédits.

 

En 2012, il est des membres fondateurs de l’Union des Démocrates Indépendants (UDI)* aux côtés de Jean Louis Borloo et d’autres pour porter haut ses idéaux de citoyens engagés. Après avoir été reconnu en 2012 par la Présidence de l’Union Européenne comme l’un des 40 jeunes leaders européens, en 2013 il figure à la 63eme place du classement Figaro-Magazine des cent chefs d’entreprises français de moins de 40 ans les plus influents (« Les 100 jeunes leaders économiques de demain »).

 

Depuis 2015, c’est à la direction nationale du MEDEF au sein du « Pôle Entrepreneuriat et Croissance » qu’il apporte ses compétences en qualité de vice-président de la commission nationale Dynamique Entrepreneuriale.

 

OUVRAGE

 

« Monte ton Biz : les 10 commandements de l’entrepreneur des cités »- co-écrit par Catherine Bernard- Edition Pearson- sortie Novembre 2010 (droits d’auteurs reversés à une association d’aide à la création d’entreprise dans les quartiers)   « L'ascenseur social est en panne, j'ai pris l'escalier ! » - Préface de Claude Bébéar - co-écrit par Jean-Marc Pitte - Edition L'archipel- 2005 (droits d’auteurs reversés sous forme de bourses au mérite à des collégiens de Mantes la Jolie)   Avec Jean-Marc Pitte du nouveau livre « L’ascenseur social est toujours en panne… : Il y a du monde dans l’escalier « , aux éditions Le Passeur  

 

23 janvier 2018

"La Bibliothèque" de Radio Orient

"La Bibliothèque" de Radio Orient a reçu Fawaz Hussain. Il publie "Le rêveur des bords du Tigre", aux éditions Les Escales.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière Première diffusion : mardi 16 janvier 2018        Quatrième de couverture   Le rêveur des bords du tigre   Farzand, la cinquantaine, kurde d'origine, quitte Paris où il vient de passer la moitié de son existence. Il rêve de rentrer chez lui, à Amoudé, une ville meurtrie de Syrie à la frontière avec la Turquie, prise dans le feu et le sang de la guerre civile. Après une escale à Istanbul, Farzand passe une longue semaine à Diyarbakir, « capitale » du Kurdistan de Turquie, au bord du Tigre. Là, il fera la rencontre du jeune Mirza, vendeur pauvre de pépins de pastèque bouillis, passionné de miniatures persanes, avec lequel il va se lier d'amitié. En faisant ce voyage, Farzand pensait seulement revoir sa ville natale. Mais sa rencontre avec Mirza bouleversera tout. En lui, il trouvera à nouveau l'espoir - la renaissance possible d'un peuple opprimé et d'une langue trop souvent piétinée.   Fawaz Hussain rend ici un vibrant hommage à l'âme kurde et signe un livre sur la beauté au milieu des ruines.  

"La Bibliothèque" de Radio Orient a reçu Fawaz Hussain. Il publie "Le rêveur des bords du Tigre", aux éditions Les Escales.   Emission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière Première diffusion : mardi 16 janvier 2018        Quatrième de couverture   Le rêveur des bords du tigre   Farzand, la cinquantaine, kurde d'origine, quitte Paris où il vient de passer la moitié de son existence. Il rêve de rentrer chez lui, à Amoudé, une ville meurtrie de Syrie à la frontière avec la Turquie, prise dans le feu et le sang de la guerre civile. Après une escale à Istanbul, Farzand passe une longue semaine à Diyarbakir, « capitale » du Kurdistan de Turquie, au bord du Tigre. Là, il fera la rencontre du jeune Mirza, vendeur pauvre de pépins de pastèque bouillis, passionné de miniatures persanes, avec lequel il va se lier d'amitié. En faisant ce voyage, Farzand pensait seulement revoir sa ville natale. Mais sa rencontre avec Mirza bouleversera tout. En lui, il trouvera à nouveau l'espoir - la renaissance possible d'un peuple opprimé et d'une langue trop souvent piétinée.   Fawaz Hussain rend ici un vibrant hommage à l'âme kurde et signe un livre sur la beauté au milieu des ruines.  
18 janvier 2018

La Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Christophe Oberlin pour son livre "Chrétiens de Gaza", aux éditions Erick Bonnier.   « La Bibliothèque »,  émission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 9 janvier 2018 à 12H 03     CHRÉTIENS DE GAZA photographies de Serge Nègre Présentation de l'éditeur   Dans l’imaginaire occidental, Gaza évoque le « péril islamique », puisque ce minuscule territoire est administré depuis plus de dix ans par un parti à référence religieuse.   Et Gaza ne peut en rien se réclamer d’une histoire flamboyante. Ne diton pas « qu’il ne s’y est rien passé depuis les croisades » ? C’est à peine si l’on évoque le bref passage qu’y aurait fait la Sainte Famille. Pourtant, plus qu’aucune autre peut-être en terre musulmane, Gaza peut se prévaloir d’une communauté chrétienne que personne ne connaît, dont personne ne parle, si ce n’est pour insinuer qu’elle semblerait attendre « l’exil, la conversion forcée ou la mort » au fond de caves où elle se retirerait pour prier.   Voici donc les Chrétiens de Gaza, ces ambassadeurs oubliés d’un dialogue islamo-chrétien pour l’instant difficile. Leur témoignage estriche d’une expérience commune et fructueuse de quatorze siècles.     Biographie de l'auteur   Christophe Oberlin est chirurgien et professeur de médecine. Il partage son activité de chirurgie réparatrice et d’enseignement entre la France et les pays du Sud où il a réalisé près de deux cents missions. Présent trois fois par an dans la bande de Gaza depuis 2001, il s’attache à faire connaître le point de vue des Palestiniens au travers de livres, articles et conférences.  

La Bibliothèque de Radio Orient a reçu Christophe Oberlin pour son livre "Chrétiens de Gaza", aux éditions Erick Bonnier.

  « La Bibliothèque »,  émission de Radio Orient, préparée et présentée par Loïc Barrière   Première diffusion : mardi 9 janvier 2018 à 12H 03     CHRÉTIENS DE GAZA photographies de Serge Nègre

Présentation de l'éditeur

  Dans l’imaginaire occidental, Gaza évoque le « péril islamique », puisque ce minuscule territoire est administré depuis plus de dix ans par un parti à référence religieuse.   Et Gaza ne peut en rien se réclamer d’une histoire flamboyante. Ne diton pas « qu’il ne s’y est rien passé depuis les croisades » ? C’est à peine si l’on évoque le bref passage qu’y aurait fait la Sainte Famille. Pourtant, plus qu’aucune autre peut-être en terre musulmane, Gaza peut se prévaloir d’une communauté chrétienne que personne ne connaît, dont personne ne parle, si ce n’est pour insinuer qu’elle semblerait attendre « l’exil, la conversion forcée ou la mort » au fond de caves où elle se retirerait pour prier.   Voici donc les Chrétiens de Gaza, ces ambassadeurs oubliés d’un dialogue islamo-chrétien pour l’instant difficile. Leur témoignage estriche d’une expérience commune et fructueuse de quatorze siècles.     Biographie de l'auteur   Christophe Oberlin est chirurgien et professeur de médecine. Il partage son activité de chirurgie réparatrice et d’enseignement entre la France et les pays du Sud où il a réalisé près de deux cents missions. Présent trois fois par an dans la bande de Gaza depuis 2001, il s’attache à faire connaître le point de vue des Palestiniens au travers de livres, articles et conférences.  
11 janvier 2018