Maurice Audin/ Macron : la réaction de Cédric Vilani

14 septembre 2018 à 21h05
Une place Maurice Audin inaugurée vendredi en présence de la veuve de ce militant de l’indépendance algérienne, torturé et assassiné par des militaires français en 1957.

Une cérémonie qui s'est déroulée au lendemain de la déclaration du Président Macron reconnaissant la responsabilité de la France dans ce crime.

Notre envoyé spécial à la Fête de l’Huma, François-Xavier de Calonne, a pu recueillir la réaction du député Cédric Vilani, qui a œuvré pour cette reconnaissance.